Docu-fiction sur la traite européenne : ce mardi 10/05 France2 20h55, qu'en pense Aristote ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Docu-fiction sur la traite européenne : ce mardi 10/05 France2 20h55, qu'en pense Aristote ?

Message par Bernard le Mar 10 Mai - 19:11

La critique de ce film est bonne dans le journal Le Monde ; il s'agit de la traite européenne qui, d'après l'article, a concerné 12 millions de personnes, capturées par des empereurs  ou rois locaux ou chefferies d'Afrique, puis revendues à des négriers "blancs" avec comme destination les Antilles, l'Amérique du Sud, etc.
Au total, ce sont, d'après mes lectures, entre le VII° et le XX°, "autour" de 40 millions de personnes capturées et vendues pour les marchés arabo-musulmans, européens (cas de ce film) et africains : ces derniers alimentaient en effet les différents pouvoirs, de la tribu à l'empire, qui existaient sur le sol africain.

Il est intéressant de demander à Aristote ce qu'il pense de l'esclavage en général :

"... le mâle est par nature à la femelle ce que le plus fort est au plus faible, c'est à dire ce que le commandant est au commandé. Il en est nécessairement de même chez tous les humains. Ceux qui sont aussi éloignés des autres hommes qu'un corps l'est d'une âme et une bête sauvage d'un homme ... , ceux-là sont par nature esclaves, et il est meilleur pour eux d'être soumis à cette autorité magistrale ... Est, en effet, esclave par nature celui qui, en puissance, appartient à un autre (et c'est pourquoi il appartient de fait à un autre) et qui n'a la raison en partage que dans la mesure où il la percoit chez les autres mais ne la possède pas lui-même, car les animaux ne perçoivent aucune raison, mais sont asservis à des impressions.

... Et la nature veut marquer dans les corps la différence entre hommes libres et esclaves : ceux des seconds sont robustes, aptes aux travaux indispensables, ceux des premiers sont droits et inaptes à de telles besognes, mais adaptés à la vie politique ..... (Les Politiques,I, 5,)"
Rappelons qu'il y avait aussi (qu'il y a encore ?) des esclaves par la guerre, comme butins des victoires : je cite de mémoire Epictète, esclave philosophe ;... 

Bernard

Bernard

Messages : 115

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum