Une pétition pour la non-mixité : faut-il séparer les blancs et les non blancs ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une pétition pour la non-mixité : faut-il séparer les blancs et les non blancs ?

Message par Bernard le Lun 16 Mai - 10:53

Cette pétition, qui demande que la non-mixité soit reconnue comme un droit, est signée par des universitaires (Mediapart le 4 mai) ; voici sont lien:

 https://www.change.org/p/le-gouvernement-pour-le-droit-à-la-non-mixité

Etant donné que ce problème est relatif au "vivre ensemble", c'est à dire au "politique" qui règle "comment une société peut tenir ensemble", il me semble important à la fois de proposer la lecture de cette pétition et de permettre de la critiquer. en particulier par l'intermédiaire de François Noudelmann, universitaire (le Monde, 12/05/16, extraits) :

"Le promotion d'activités séparées entre Blancs et non-Blancs, même si ses défenseurs "blancs" déclarent soutenir les autres, est symptomatique de la trahison par une certaine gauche des idéaux libetaires de 68 qui défendaient  l'égalié des races et des sexes, la liberté sexuelle, le droit à l'irréligion ....

En hypostasiant les opprimés qui se retrouve enclos dans une culture homogène, ce marxisme en loques se rhabille avec une rhétorique identitaire que les campus américains ont promu et déjà dépassée. ....

Les sociétés ou les groupes se distinguent évidemment par des ressemblances et des dissemblances, et des critères empiriques permettent d'identifier ce qui les unit et les sépare. Que des êtres se regroupent par airs de famille  ou intérêts, qu'ils se rallient face à une stigmatisation, qu'ils exigent la reconnaissance des torts passés et présents, rien de plus logique et légitime.

Mais promouvoir cet entre-soi par principe (sans en être partie prenante) et non par coutume ou circonstance, c'est promouvoir l'idéologie de la séparation, commune aux apartheids sociaux ou sexuels. C'est aller dans le sens d'un essentialisme qui enferme les individus dans leur prétendue couleur.

L'histoire des luttes émancipatrices témoigne au contraire que la mixité est une victoire contre la séparation : celle des hommes et des femmes, des pauvres et des riches dans les écoles, les espaces publics, les institutions, les emplois .....
A l'heure où ces mixités sont remises en cause, notamment par les religions, dans les établissements scolaires, les hôpitaux, les piscines ou les usages matrimoniaux, l'appel à soutenir un droit à la non-mixité consonne avec les pouvoirs obscurantistes."

Bernard

Bernard

Messages : 123

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum